« Il y a un parallèle entre la destruction du Beth Hamikdash et du Gouch Katif : le Second Temple a été détruit par la haine gratuite. Et celle-ci était omniprésente dans la société israélienne envers nous habitants du Gouch ! », Michael et Hanna Picard, habitants de Shirat Ayam au Gouch Katif, expulsés de leur maison au lendemain de Ticha Beav, il y a 15 ans.

Please reload