July 31, 2017

« Les habitants du Goush Katif ont vécu un traumatisme qui a eu des répercussions dramatiques sur beaucoup d’entre eux. Retombées dont on ne parle pas assez.»
Monique Zerbib, ancienne infirmière en chef de Neve Dekalim, habitait à Netser Hazani dans le Goush Katif. A l’occasion du 12e anniversaire du désengagement de la bande de Gaza, elle témoignait au micro de Daniel Haïk.

 

Please reload