Dernières émissions

Un mot sur la paracha du 17 avril 2020 – « Face à la Shoah, il faut avant tout faire silence »

Rav Eytan Fiszon, rav et guide en Pologne, fait un lien entre la parachat Chemini et le Yom Hashoah : "L'inauguration du Mishkan s'accompagne de la mort de deux enfants d'Aaron et du silence du grand prêtre. Lorsque l'on est face à la Shoah, il faut avant tout faire silence, faire montre d'humilité, et comprendre que l'on ne comprend pas tout. Cet enseignement est valable aussi pour la crise du corona".

Mots-clés :