Dernières émissions

Détecter cinq ans plus tôt la fibrillation auriculaire - L’invité du 8 octobre 2021

« Nous avons réussi, grâce aux algorithmes d’intelligence artificielle, à recenser plus de la moitié des sujets qui développeront, dans les cinq ans, des signes de fibrillation auriculaire », Joachim Behar, assistant professeur au Technion, directeur du laboratoire d’intelligence artificielle appliquée à la médecine, au micro de Daniel Haïk.



Mots-clés :