Dernières émissions

Les larmes de Jean Granilic n'ont toujours pas séché....

Jean Granilic , 87 ans, nous raconte la déportation de son frère ainé Adolf-Guedalia à Aushwitz, et celle de son père Moshé. Elevé par une mère en colère contre D. , il témoigne de la terreur qui l'habite encore, de la douleur et de la difficulté de grandir sans père . Nathalie Blau responsable éditoriale francophone pour Yad Vashem , nous aide à mieux comprendre le contexte dans lequel s'inscrit l'histoire de Jean et des siens.